Navigation

Ancres

Politique & droit

Il y a plus de deux cents ans, Napoléon avait en quelque sorte tracé les contours du canton d’Argovie sur la planche à dessin en regroupant trois régions qui, auparavant, ne l’avaient jamais été. Depuis, le canton d’Argovie forme une entité politique. C’est l’un des 26 cantons à faire partie du système fédéraliste de la Suisse.

Aux niveaux politiques de la Confédération, du canton et des communes, les pouvoirs sont répartis entre le législatif, l’exécutif et le pouvoir judiciaire. Les fonctions des trois pouvoirs sont distribuées de sorte que chacun soit indépendant, qu’aucun d’entre eux n’en abuse, et que les droits et les libertés du citoyen soient protégés.

Les électrices et les électeurs exercent une influence déterminante sur l’action politique dans le canton d’Argovie. Ils peuvent eux-mêmes proposer des lois et modifier la Constitution.

Dix des 213 communes du canton ont un Parlement communal alors que dans les autres, l’assemblée municipale représente la plus haute instance politique.

Penelope Kühnis, animatrice et journaliste parle de la politique et le droit de l'Argovie,

Um dieses Video anzusehen, benötigen Sie die neueste Version des Flash-Player und aktiviertes JavaScript in Ihrem Browser.

Partis et associations

Les partis et les associations occupent une place centrale dans le spectre des intérêts politiques. Neuf partis sont actuellement représentés au Grand Conseil. De nombreuses associations et communautés d’intérêt sont actives aux niveaux régional, cantonal ou national. De grandes associations nationales, comme l’Association des entreprises électriques suisses AES (s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre), créée en 1895 sur proposition des services industriels d’Aarau, ou la Fédération suisse de gymnastique (s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre), créée en 1833, ont leur siège dans le canton d’Argovie.

Le législatif

Le Grand Conseil est le Parlement du canton et exerce, par conséquent, l’autorité législative. Ses 140 membres sont élus par le peuple. Le Parlement détermine, généralement sous forme de lois, les règles qui s’appliquent au vivre ensemble dans le canton d’Argovie.

Chaque mardi, les députées et les députés, issus de toutes les régions du canton et couches de la population, débattent et délibèrent sur des thèmes d’actualité. Elus par le peuple, les parlementaires concrétisent sa volonté.

L’exécutif

Dans le canton d’Argovie, l’exécutif est constitué par le Conseil d’Etat. En plus de la gestion administrative, celui-ci veille à l’application des lois décidées par le Parlement. Les cinq membres du Conseil d’Etat ont défini comme objectif commun la consolidation de la position du canton d’Argovie, sur les plans national et international, comme site économique majeur et lieu de vie attrayant. Sous réserve des décisions des électeurs et du Grand Conseil, le Conseil d’Etat détermine les principaux objectifs et moyens de l’action publique. Le rôle du Conseil d’Etat consiste à assurer la représentation du canton face à l’intérieur et à l’extérieur. Il veille également au maintien de l’ordre public et de la sécurité et entretient les relations avec les autorités fédérales et les autres cantons.

Le Conseil d’Etat prend ses décisions de manière collégiale. L’administration cantonale comprend cinq départements ainsi que la chancellerie d’Etat. Chaque membre du gouvernement préside un département alors que la chancellerie d’Etat est dirigée par la chancelière.

Le judiciaire

Le pouvoir judiciaire est le gardien du droit. Les tribunaux assurent la protection judiciaire là où elle est sollicitée et doit être accordée selon les règles de la loi, de manière impartiale et indépendante des autres pouvoirs. Les juges élues et élus par le peuple ou une représentation du peuple assument jour après jour ces responsabilités. Seule la loi les guide et ils contribuent ainsi au bon fonctionnement du canton d’Argovie comme communauté selon les règles de la loi. L’organisation des tribunaux du canton d’Argovie est définie dans la Constitution et par la loi.

Le canton d’Argovie dans la Berne fédérale

Le canton d’Argovie est représenté au Conseil national par 16 politiciennes et politiciens. Une femme et un homme représentent le canton au Conseil des Etats. L’élection en 2016 de Walther Thurnherr, originaire du Freiamt, à la Chancellerie fédéral a permis au canton d’avoir à nouveau un chancelier de la Confédération (s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre) argovien pour la première fois depuis presque 100 ans.

L’Argovie est un canton passionnant sur le plan politique.

Penelope KühnisAnimatrice et journaliste
Nach Oben