Navigation

Ancres

Le Château de Wildegg et les von Effinger

Le château de Wildegg, jadis construit par les Habsbourg, a appartenu pendant onze générations à la famille Effinger. Au début du XXe siècle, le château et le domaine revinrent à la Confédération, et depuis 2011, l’ensemble appartient au canton d’Argovie.

Le château de Wildegg fut créé comme château-fort après 1200, puis changea plusieurs fois de propriétaires et passa vers la fin du XVe siècle à la famille Effinger. Après l’extinction de celle-ci en 1912, le château et le domaine revinrent à la Confédération suisse. Depuis 2011, le domaine du château de Wildegg appartient à la fondation du même nom.

Sous les Habsbourg

Le château de Wildegg fut construit par les Habsbourg dans la première moitié du XIIIe siècle. Le château-fort situé sur un promontoire rocheux, avec son puissant donjon et son corps de logis attenant, est mentionné pour la première fois dans un document en 1242. Il était le siège d’une famille de ministériaux des Habsbourg, les Truchessen von Habsburg und Wildegg. Avant 1348, le château fut inféodé par les Habsbourg aux seigneurs de Hallwyl. Thüring Ier de Hallwyl le fit moderniser de fond en comble en 1372.

Nach Oben