Navigation

Ancres

Bains – Balneum

Les bains publics faisaient partie de l’équipement de base d’une colonie romaine. À Vindonissa, les légionnaires disposaient même jadis de leurs propres bains à l’intérieur du camp, qui n’existent toutefois plus aujourd’hui. Les bains de l’agglomération civile peuvent encore être visités de nos jours.

Les bains faisaient partie d’un vaste complexe à l’extérieur du camp légionnaire. Il s’agissait de bains publics qui pouvaient être utilisés contre payement par les gens du quartier et les voyageurs. Ils se subdivisent en salles de bain froid, tiède et chaud. Pour le chauffage des sols et des murs, les Romains utilisaient un système très élaboré, l’hypocauste. On voit encore bien des restes de ce système, ainsi que des bassins qui étaient remplis d’eau à la température voulue et vidangés par des canaux maçonnés. Les peintures murales colorées de près de 2000 ans d’âge sont particulièrement belles. Aujourd’hui, les bains sont aménagés pour les visiteurs du Sentier des légionnaires avec des éclairages, des parfums et des "thermes pour les doigts".

Pour les Romains, aller aux bains faisait partie du quotidien. On s’y rencontrait, discutait et prenait soin de son corps. Cela comprenait également des activités sportives et des massages aux huiles parfumées. Afin d’assurer le fonctionnement des bains et donc les services d’hygiène de base, il fallait un système efficace d’alimentation en eau fraîche et d’évacuation des eaux usées, ainsi que suffisamment de combustible pour le chauffage des salles et des bassins.

Afin d’assurer le bien-être des baigneurs, les bains romains étaient souvent artistement décorés de peintures, de sculptures et de vasques monumentales. Les grands bains des légionnaires à l’intérieur du camp (thermae legionis) étaient bien plus somptueusement aménagés que les petits bains (balneum) à l’extérieur. Aujourd’hui, rien n’en subsiste sur le site, mais des parties de l’équipement luxueux sont exposés au Musée Vindonissa.

Nach Oben