Navigation

Sprunglinks

10 pistes pour prendre soin de sa santé mentale

La plupart des gens savent comment soigner un refroidissement ou la fièvre chez leur enfant et ils connaissent les moyens d’entretenir leur forme physique. Il est toutefois tout aussi important de prendre soin de sa santé psychique. Reste à savoir comment l’évaluer. Nous vous proposons donc de faire le point:

  • Quand avez-vous acheté ou cueilli un bouquet de fleurs pour la dernière fois ?
  • Vous êtes-vous récemment assis-e au soleil pour apprécier la vue ?
  • Expliquez-vous à votre meilleure amie comment vous allez ?
  • Vous arrive-t-il d’acheter un fruit bien juteux simplement parce qu’il vous fait envie, et le savourez-vous ?
  • Pourquoi ne pas essayer finalement de suivre ce cours d’aquarelle ?

La santé psychique est précieuse et mérite autant d’attention que la santé physique. L’objectif est de trouver un équilibre entre les moments d’euphorie et les coups de blues, entre abattement et joie de vivre. Qu’est-ce qui peut nous aider à atteindre cet équilibre et à gérer les crises ? Nous vous proposons un programme qui a fait ses preuves : « dix pistes pour prendre soin de sa santé mentale » Voyez vous-même celles qui vous correspondent, celles que vous connaissez bien et celles que vous souhaiteriez développer.

Gesundheitspot (MP3, 2.6 MB)

S’accepter comme on est

Personne n’est parfait.

Illustration Mensch betrachtet sich im Spiegel
© pro mente Oberösterreich

S’accepter comme on est, c’est assumer ses capacités, être en mesure de les nommer et savoir ce que l’on apprécie. C’est aussi connaître son corps et écouter les signaux qu’il envoie. Ce lien avec soi-même donne de l’assurance ; on est à même d’identifier ses sentiments et de prendre ainsi des décisions pour son propre bien. En connaissant ses points forts et ses compétences, on parvient aussi à considérer ses erreurs et ses faiblesses et à les accepter. Prendre soin de soi, c’est penser à soi, même si cela ne plaît pas aux autres. Cela exige du courage. Ce faisant, nous définissons nos limites et sommes capables de décider ce qui est bon pour nous et ce qui nous fait du tort.

Autres Idées

  • Concentrez-vous sur vous points forts et non pas sur vos faiblesses : Dans quelle situation êtes-vous content de vous-même ? Qu’est-ce qui vous fait plaisir dans vos relations ? Qu’est-ce qui vous satisfait dans votre travail ? Qu’avez-vous réussi à faire aujourd’hui ?
  • Vous arrive-t-il de rire aussi de vos propres erreurs ?

En parler

Tout passe par la parole.

Illustration: Mensch am Telefon
© pro mente Oberösterreich

Parler, écouter, mettre de l’ordre dans ses idées, clarifier, compatir, etc. Exprimer ses émotions avec des mots contribue à atténuer la tension et la pression qui pèsent sur les personnes concernées et en général également sur leurs proches. Il n’est pas toujours facile de parler ouvertement de ses soucis. Mais si vous osez évoquer vos problèmes avec d’autres personnes, cet échange ouvrira souvent de nouvelles perspectives et fera parfois apparaître des solutions. Il est humain de vouloir exprimer aussi bien ses joies que ses peines. En parler permet de partager ses soucis et de multiplier sa joie.

Autres Idées

  • Avez-vous pris le temps aujourd’hui de vraiment parler avec quelqu’un ?
  • Quand vous allez mal, quand vous êtes heureux/heureuse, à qui pouvez-vous le faire savoir ? Qui vous écoute ?
  • Qu’est-ce qui vous contrarie depuis longtemps et sape votre énergie ? À qui pouvez-vous confier votre colère ?

Rester actif

Mettez du mouvement dans votre vie.

Illustration: Zwei Menschen beim Wandern
© pro mente Oberösterreich

L’activité physique est un bon antidote à un rythme de vie soutenu, stressant et plein de sollicitations. Le temps que nous passons chaque jour à bouger n’a cessé de diminuer au cours des dernières décennies. Pour compenser ce manque de mouvement, il existe une règle simple : pratiquer au minimum 10 minutes par jour ou 30 minutes trois fois par semaine une activité physique qui accélère les pulsations cardiaques et la respiration. Bouger et faire de l’exercice devraient procurer du plaisir.

Autres Idées

  • Consacrez-vous régulièrement du temps à une activité physique ?
  • Quel genre d’exercice physique – nager, marcher, courir, danser, etc. – aimez-vous pratiquer ? Pourquoi ne pas faire de temps en temps une balade pour vous aérer l’esprit ?
  • Avez-vous déjà fait de l’exercice pour le plaisir aujourd’hui ? Fleurir son balcon, cultiver un jardin privé ou familial peut apporter de la satisfaction et compenser le stress quotidien.

Développer ses compétences

Apprendre, c’est découvrir !

Illustration: Mensch steht vor einem Computer
© pro mente Oberösterreich

Assimiler quelque chose de nouveau constitue une stimulation qui pousse à sortir du train-train quotidien. Cela vous donnera des idées et renforcera votre estime de vous-même. En suivant un cours, vous manifestez également votre volonté de développer vos compétences. Cela peut s’avérer utile tant au plan personnel que professionnel. Nous n’apprenons pas seulement avec notre cerveau, mais avec tous nos sens. Et il n’est jamais trop tard pour se lancer.

Autres Idées

  • Qu’aimeriez-vous savoir ? Qu’est-ce qui vous retient de l’apprendre ? Pourquoi ne pas commencer par un cours de danse, participer à une initiation au ping-pong ou apprendre à jouer d’un nouvel instrument ?
  • Quels sont vos dons et vos capacités ? Comment allez-vous les utiliser ?
  • Quels cours de formation ou d’enrichissement personnel vous ont beaucoup rendu service dans la vie ?

Garder le contact avec ses amis

Les amies et les amis sont précieux.

Illustration: Mensch steht vor einem Computer
© pro mente Oberösterreich

On se sent en confiance avec ses amis. Il nous arrive de nous quereller avec eux, mais on peut compter sur leur discrétion. Les amis n’exigent rien et n’exercent pas de pression, pourtant on est là lorsqu’ils ont besoin de nous. En général, nous acceptons les critiques de nos amis, car ils nous permettent d’être simplement nous-mêmes.

Autres Idées

  • Votre rythme de vie vous laisse-t-il le temps de cultiver de véritables amitiés ?
  • Avez-vous un « meilleur ami » ou une « meilleure amie » ?
  • Qu’attendez-vous d’un ami ou d’une amie ?
  • Qu’êtes-vous prêt-e à investir dans une amitié ?
  • Avec qui avez-vous envie de passer votre temps libre ? Et avec qui non ?
  • Entretenez vous amitiés : prenez contact régulièrement, appelez, envoyez un SMS.
  • Vous pouvez faire le premier pas et reprendre contact avec des amis que vous n’avez pas vus depuis longtemps.

Se détendre

Reprendre des forces dans le calme.

Illustration: Mensch in Sessel umgeben von Musiknoten
© pro mente Oberösterreich

Durant la journée, nous bougeons souvent beaucoup. Nos pensées s’agitent également, parfois en véritable tempête d’images et d’idées. L’effervescence est permanente. Or il importe que les périodes actives soient suivies de phases de relaxation et de récupération. Au repos, nous nous sentons bien, calmes, sereins et éveillés. Lorsque l’on est détendu, on arrive mieux à s’apprécier et à apprécier autrui, ainsi qu’à prendre des décisions réfléchies. C’est possible partout et cela ne coûte rien.

Autres Idées

  • Vos activités quotidiennes vous laissent-elles du temps pour une relaxation consciente ?
  • Avez-vous un endroit où vous pouvez vous retirer et vraiment trouver le calme ?
  • Quelles activités vous permettent de vous détendre au sens de « débrancher » ? Écouter de la musique, méditer, faire une promenade, pratiquer le yoga, peindre ?
  • Pourriez-vous, pour décompresser, vous rendre à votre travail à pied une fois par semaine ?

Demander de l’aide

Pour demander de l’aide, il faut du courage.

Illustration: Mensch mit Sprechblase
© pro mente Oberösterreich

Demander de l’aide, c’est montrer sa force et non pas sa faiblesse. Il y a des personnes qui sont prêtes à vous aider si vous vous fiez à elles. Vous pourrez à nouveau agir et ne vous sentirez plus livré-e sans défense à vos sentiments et à vos soucis. Dans les situations particulièrement pénibles, il est important de respecter ses limites, de renoncer à certaines tâches et de demander de l’aide. C’est une question de confiance en soi et de confiance envers autrui.

Autres Idées

  • Êtes-vous sûr-e d’obtenir de l’aide lorsque vous en demandez ?
  • Êtes-vous capable d’accepter que les autres s’y prennent autrement que vous pour réaliser une tâche ?
  • Vous sentez-vous soutenu-e lorsque vous demandez de l’aide ?
  • Question à tous les accompagnants professionnels : « Quand avez-vous laissé quelqu’un vous aider pour la dernière fois ? »
  • À quelle personne de confiance allez-vous demander de vous indiquer où trouver de l’aide ?

Laisser s’exprimer sa créativité

Nous sommes tous capables de créer !

Illustration: Mensch malt auf Staffelei
© pro mente Oberösterreich

Pour exprimer cette créativité, il est possible de peindre, faire de la musique, bricoler, cuisiner, cueillir des fleurs, etc. Nombre de personnes portent en elles de la nostalgie, des désirs, des peurs et des pensées qu’elles ne parviennent pas à exprimer avec des mots. Une activité créatrice permet de les extérioriser. Laisser parler sa créativité permet de compenser toutes les tensions et de se libérer. Une activité créatrice permet ainsi de se détendre et de reprendre des forces.

Autres Idées

  • Quelle partie de votre temps libre est consacrée à une activité créatrice ?
  • Quel est ce vieux rêve que vous n’avez pas encore réalisé : Vous mettre enfin à l’aquarelle ? Apprendre à jouer de la guitare ? Cultiver un bout de jardin ? Participer à un atelier d’écriture ?

S’impliquer

Nous sommes des êtres sociaux.

Illustration: Hervorgehobener Mensch in Personengruppe
© pro mente Oberösterreich

Appartenir à une communauté constitue l’une des principales expériences de l’existence humaine. Pour vivre en société, chacune et chacun doit avoir le courage d’aller à la rencontre des autres. S’impliquer, c’est utiliser la possibilité d’exprimer ses désirs, ses intérêts, ses craintes et ses espoirs lorsqu’il est question des choses qui nous tiennent à cœur. L’individu se sent alors porté par les autres et contribue à soutenir autrui.

Autres Idées

  • Dans quel groupe de personnes vous sentez-vous à l’aise ?
  • Y a-t-il une association, un groupe, une organisation, etc. dans laquelle vous aimeriez vous impliquer ?
  • Comment franchir le premier pas pour aborder une association ? Qui pourrait vous aider ?
  • Quand avez-vous participé pour la dernière fois à une grande fête très animée ?

Relever les défis

Surmonter les crises de la vie.

Illustration: Mensch hält Rettungsring
© pro mente Oberösterreich

Pour digérer un choc, un chagrin et un traumatisme sur le plan émotionnel, il faut du temps. Il est important de nous accorder du temps lorsque nous en avons besoin et d’en laisser aussi aux autres en situation de crise. Lorsque rien ne va plus, il est bon de se concentrer sur les activités vitales (manger, respirer, dormir, se mouvoir). Vous n’êtes pas responsable de tout. En situation de crise, vous avez le droit de demander de l’aide à une ou à un spécialiste et d’accepter son soutien.

Autres Idées

  • En cas de crise, avez-vous des « bouées de sauvetage » à disposition ?
  • Connaissez-vous des personnes qui pourraient vouloir renoncer à la vie ?
  • Où trouver une aide professionnelle ?
  • Quelles valeurs vous permettent de tenir en cas de crise ?

Materialien herunterladen und bestellen

Mehr zum Thema